Passeport "Lire et comprendre un texte universitaire"

Le Passeport

Ce Passeport se compose d'un texte et d'une série de questions s'y rapportant.

Le texte est représentatif des textes que les étudiants rencontreront en BAC (texte argumentatif et descriptif, différents niveaux de polyphonie, structures syntaxiques d'une certaine complexité, vocabulaire abstrait, ...).

Il a été conçu de manière à faire jouer plusieurs opérations intellectuelles requises lors de la compréhension en profondeur à partir de la lecture d’un texte.

Compétences évaluées
Compréhension générale
  • On entend par compréhension globale la capacité à identifier le thème du texte – ce dont le texte traite – et à le distinguer de la thèse – ce qu’en di(sen)t l’(les) auteur(s).
  • Dans le cas d’un texte argumentatif de niveau universitaire, le lecteur doit être capable de repérer le fil rouge et la trame de l’argumentation.
  • Il doit avoir identifié les concepts qui sont au cœur de l’argumentation.
  • Il doit avoir repéré dans le texte la référence à différents spécialistes.
Compréhension en détail
  • La compréhension en détail suppose d’être capable de faire correspondre les différentes idéesdéveloppées dans le texte aux différents auteurs cités et d’appréhender la manière dont l’auteur se positionne par rapport à chacun.
  • Cela requiert aussi de pouvoir opérer une distinction entre les informations essentielles et celles de second plan.
  • Enfin, comprendre en détail signifie dégager des informations implicites à partir d’indices du texte ou d’éléments supposés connus du lecteur (inférence).
Articulations logiques
  • On entend par relations logiques les différents moyens utilisés par l’auteur pour articuler les phrases ou les paragraphes et construire son texte de manière cohérente et structurée.
  • Le lecteur compétent doit être capable de décoder de manière adéquate la valeur de ces relations et, surtout, de s’assurer de la compréhension des propos articulés.
Lexique
  • La compréhension en profondeur d’un texte dépend rarement de problèmes exclusivement liés à la méconnaissance du vocabulaire.
  • Si le lecteur n’a pas la maitrise du vocabulaire, il doit parvenir par des stratégies de compréhension lexicale (repérage d’indices inhérents au texte ; recours au contexte, au champ lexical ; relectures …) à dépasser les problèmes.
Exemples de question
Exemple 1

Choisissez parmi les propositions suivantes celle qui reformule le plus justement le point de vue de l'auteur de l'article.

Exemple 2

Remplacez le mot en gras par l'une des possibilités de façon à conserver le sens du passage cité.


Modifié le: mercredi 18 avril 2018, 09:56